20-09-2006

Acte II scène 8 : Où l’on parle enfin de K…

Retour au présent.
Verbal et les deux inspecteurs sont à nouveau confrontés , assis de part et d’autre d’une table dans le commissariat.

BAER
Touchant, vraiment , ta petite histoire, Verbal.

VERBAL
Vous vouliez savoir. Je vous raconte.

BAER
Oh, allez, ça va ,Verbal. A qui crois-tu parler ? tu crois vraiment que je vais avaler ça ? que Keaton s’était retiré ? Pour une gonzesse ? qu’il était amoureux ? Connerie ! Il se servait d’elle.

VERBAL impassible
Il l’aimait.

BAER ironique
Bien sûr. Comme c’est romantique. Et je suis censé croire que l’idée d’attaquer le service taxi n’était pas une idée de Keaton ?

VERBAL
C’était celle de Fenster et de Mc Manus.

BAER
Oh, allez ! Keaton a été flic pendant 4 ans. Qui mieux que lui aurait pu savoir comment fonctionnait le service taxi ? Ce coup porte son nom. Sa signature.

VERBAL
Bien sûr qu’il savait. Mais c’est pas lui. Ca s’est pas passé comme ça. Edie l’avait changé. Je vous le jure.

BAER
Laisse-moi te dire un truc. Je connais Dean Keaton. J’ai enquêté sur lui pendant Trois ans. Ce type est capable de tuer de sang froid. Il a été suspecté de 3 meurtres avant qu’on lui mette la main dessus., alors n’essaie pas de me faire croire qu’il avait un cœur d’or.

VERBAL, s’entêtant
Vous vous trompez à son sujet.

BAER
Ah ouais ? Au total, Keaton a été accusé officiellement de 7 meurtres quand on l’a arrêté. Dans chaque cas les témoins se sont rétractés devant le Grand Jury ou ont mystérieusement trouvé la mort avant de pouvoir témoigner. Quand on l’a finalement coincé pour escroquerie, il a pris 5 ans. Il a tué 3 prisonniers en taule. Bien sûr je peux pas prouver que c’est lui.

Il marque une pause en sirotant son café. Il fait la grimace.

BAER
Dean Keaton était mort, tu savais ça ? il est mort dans un incendie pendant une enquête sur la mort d’un témoin qui devait déposer contre lui. A peine sorti de taule…Il est entré dans une maison qu’il venait d’acheter, il allait soi-disant vérifier une conduite de gaz. Les gens ont dit qu’alors la maison a explosé avec Keaton à l’intérieur.

VERBAL, étonné
Je ne savais pas.

BAER
Je n’en suis pas sûr.
Mais tu as dit que tu as vu Keaton mourir..
Je vais te dire ce que je pense : je pense que tu es en train de le couvrir et qu’il est toujours là, quelque part.
Je crois qu’il est derrière tout ce bordel dans le port. Vois-tu, je suis persuadé qu’il t’utilise, parce que tu es stupide et que tu crois qu’il est ton pote. Tu me dis qu’il mort, soit. Je veux en être sûr .

VERBAL, tout doucement.
Il n’y est pour rien… c’était l’avocat.

BAER
Quel avocat ?

VERBAL , après un silence, sur un débit rapide
Quand j’étais dans une chorale, en Illinois…

BAER, l’agrippant par son tee-shirt
Va te faire foutre, Verbal Kint !
Tu penses que tu peux te foutre de moi ?

VERBAL
J’ai l’immunité.

BAER
Je t’emmerde. Je peux faire de ta vie un enfer. Chaque type que j’ai coffré, chaque flic qui me doit une faveur, tout le monde connaîtra le nom de Verbal Kint. Je te laisse imaginer ce qui peut t’arriver.

Un silence.

VERBAL
Il y avait un avocat. Kobayashi.

BAER
C’est lui qui a tué Keaton ?

VERBAL
Non. Enfin peut-etre…Mais je suis sur que Keaton est mort.

BAER
Raconte. N’oublie aucun détail.

VERBAL
Mc Manus avait effectivement un contact, un commanditaire qui s’appelait Redfoot. On est tous allés le voir à Los Angeles, il avait une bonne réputation, il avait l’air d’un brave gars, un look de cowboy.
On lui a filé les cailloux, il nous a refilé le fric, et tout aurait pu s’arrêter là. Mais… Redfoot nous a proposé un autre coup.
Il avait besoin de pros comme nous.
Keaton n’était pas d’accord. Il a dit que non, qu’on était « en vacances ». Mais les autres…ça nous a paru facile, sans risque…
Mc Manus s’est engueulé avec Keaton. On avait dit un job, c’est tout, pas deux.
Mais il s’est laissé convaincre…après tout, avec un peu de tunes , il pouvait ouvrir un resto n’import où à l’étranger, là où on ne le connaissait pas…
Alors on s’est mis au boulot.

On devait braquer un joailler. Le hic, c’est que cet enfoiré avait deux gardes du corps. C’est pour ça qu’il fallait être plusieurs.
On l’a attendu dans un parking, et on l’a fait…seulement, ça s’est pas passé comme prévu.
Les gardes ont ouvert le feu, et on a dû riposter. Mc Manus a tué le type et Fenster et Keaton…ont dû liquider les deux gardes.

Agent Baer…je pourrais aller pisser s’il vous plaît ?

Baer appelle un flic en uniforme qui emmène Verbal.
Les deux flics , Baer et Rig , sont seuls. Un autre flic entre et donne un téléphone à Rig, qui écoute et ensuite raccroche.

RIG
Je viens d’avoir des nouvelles de l’hôpital. On y a dépêché un physionomiste pour faire le portrait de ce fameux Keyser Söze à partir des déclarations du Hongrois.

BAER
Il a dit autre chose ?

RIG
Toujours pareil…que c’est le diable en personne, qu’il va mourir. Il veut une protection rapprochée 24 heures sur 24 . on a dû lui dire oui pour qu’il accepte de témoigner. On devrait avoir le portrait robot d’ici quelques heures.

BAER
Keyser Söze…

RIG
Tu crois qu’il y a un lien entre ce type et l’histoire de Verbal ?

BAER
J’en sais rien…ce qui est sûr, c’est que c’est le moment de poser la question à notre ami. Va le chercher. Il doit avoir fini de pisser maintenant.

Rig sort. Il revient quelques minutes après avec Verbal.

BAER
Ca va mieux , Verbal ? Oui ? bon tant mieux parce que j’ai une question importante à te poser : QUI est KEYSER SOZE ?

Verbal semble avoir reçu une gifle.
Il se laisse tomber sur sa chaise.
Noir

Publié par theatrefeuilleton dans Non classé | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Art,Sculptures |
deuxc.com |
Eric Boldron,articles... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les créations de Bettyboop
| ART-US
| POEMES